NANTES – Brunch à Sépia

Gardant nos habitudes et notre amour pour le brunch, nous décidons d’explorer la scène gastronomique de Nantes en partant à l’assaut des brunchs nantais.

Très déçus par notre première expérience au Louis Blanc : brunch écœurant, avec des produits industriels sans aucune préparation et assez peu équilibré, nous n’avons pas baissé les bras. Pour y remédier, nous avons dégoté une pépite digne de ce nom.

SEPIA : Le néobistrot nantais

Ouvert en juin 2019 au cœur de l’île Feydeau, le restaurant est une adresse comme on les aime. Intimiste, elle n’accueille qu’une vingtaine de couverts à la fois. Epurée avec un savant mélange de bois, de pierre, de plantes et de mobiliers aux lignes fines. Chaleureuse par ce duo qui gère au quotidien cette adresse de la nouvelle scène bistronomique nantaise.

La rencontre de deux amoureux de la table

Le chef Lucie Berthier Gembara, enfant du pays nantais, a fait ses armes dans de grandes maisons étoilées du sud de la France après un début de carrière dans le marketing qui l’a amené en Californie. C’est dans des restaurants réputés qu’elle découvre la cuisine provençale, « une cuisine authentique, franche » comme indique le site internet du restaurant.

Son acolyte, Charles, a écumé les plus grands établissements parisiens avant de poser ses valises à Nantes. C’est lors d’une rencontre par l’entremise d’une amie commune que le duo se forme afin de proposer un lieu de restauration simple, chaleureux, avec une forte volonté de faire plaisir à leurs convives. Accueil impeccable et bienveillance garantie.  

Sepia est né. Son nom vient d’ailleurs d’un souvenir d’enfance quand le chef Berthier Gembara passait ses vacances d’été accompagnant son grand-père, cuisinier, lors d’incroyables sessions de pêche à la seiche dans le bassin d’Arcachon. Ils faisaient alors attention à préserver la poche contenant la sépia noirâtre afin de colorer le riz et les pâtes.

Brunch à Nantes : un incontournable

Formule à volonté avec des produits frais et locaux, brillamment cuisinés. Il n’y a pas de chichis, mais tout est bon et bien relevés. L’adresse du quartier Bouffay réserve une générosité dans ses plats : des salades (poids gourmands, lardons et herbes), des plateaux de fromages gargantuesques, du saumon et de la saucisse exquise, sans oublier des douceurs sucrées: pancakes, financier à la crème citronnelle légère et onctueuse, gâteau au citron, muesli et yaourt onctueux…. Côté boisson, vous avez thé, café et jus à volonté.

Un excellent rapport-qualité prix, nous en ressortons complètement repus et sous le charme de la cuisine & de l’endroit !

Une démarche écoresponsable qui fait du bien

Le restaurant tend également vers le zéro déchet en calculant la juste portion servie et évite le gaspillage qui mine chaque commerce de bouche. Il propose également une carte resserrée qui permet de réduire considérablement ses invendus. C’est une démarche que nous louons compte tenu du défi que relève le gaspillage. Une récente étude a démontré que 14% des achats de nourriture d’un restaurant partent à la poubelle. 

Le restaurant s’engage à utiliser des produits sourcés, cultivés ou produits à moins de cent kilomètres de Nantes. Nous avons donc un plaisir certain à déguster les beurres et fromages de la fromagerie des Carmélites, les pains délicieux de la boulangerie « Les gourmandises de Ludo » ou encore dévorer les légumes issus de la permaculture de l’exploitation des Sorinières…

Nous avons hâte de venir tester le menu en semaine ! Et aux dernières nouvelles, le restaurant a été nommé dans le Petit Futé parmi leurs coups de coeur. Une belle révélation, on vous a dit! Pensez à réserver pour le brunch.

  • Prix du brunch : 26 EUR par personne
  • Fermé le lundi
  • Ouvert tous les midis 12H15 – 13H45 (du mardi au vendredi)
  • Ouvert les soirs 19H – 21H (les jeudi, vendredi et samedi)
  • Ouvert le dimanche de 10H30 à 14H30
  • Téléphone : 02 51 82 71 59
  • Adresse : 1 bis, Allée de Turenne 44000 Nantes

2 commentaires sur “NANTES – Brunch à Sépia

  1. Quappellez-vous « un bon rapport qualité prix » en sonnant et trébuchant ? Celui-ci peut varier considérablement selon la tranche des prix dans lequel se trouve l’établissement. Non ?

    J'aime

    1. Un rapport entre le prix pratiqué et la qualité des produits (du travail fourni, de la sélection des produits). Ici il est a 26 euros alors que certains nantais pratiquent des tarifs entre 19 et 23 euros pour des brunchs médiocres avec des produits Métro. Pas la même chose, pas le même prix, et une promesse non tenue.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s