Que faire à Perth : le guide voyage

Il y a tout juste un an, nous nous sommes rendus à Perth, la capitale de l’Etat du Western Australia pour le travail. Nous avons profité pour découvrir la ville de Perth et sa côte pendant quelques jours.

LA VILLE DE PERTH EN QUELQUES MOTS.

C’est la ville la plus à l’ouest d’Australie. Elle est éloignée de tout car la première grande métropole est accessible en vingt-huit heures de voiture. D’ailleurs l’isolement va plus loin car Perth est plus proche de Jakarta en Indonésie que de sa propre capitale, Canberra.

Bordée par l’Océan Indien et sur les bords des rives de la rivière Swan, Perth compte une population de plus de deux millions d’habitants.

Il faut attendre le début des années 1830, à l’instar de beaucoup de villes australiennes, pour connaître un véritable engouement de la part des premiers colons. Tous arrivèrent du vieux continent pour peupler la colonie de la Swan River. C’est pour faire honneur à George Murray, ministre britannique des Colonies en 1829, né à Perth en Écosse, que les fondateurs ont donné son nom actuel.

La fondation de la ville est d’autre part facilitée par l’arrivée de dix-mille condamnés débarquant en une vingtaine d’années dans le port de Fremantle. C’est grâce à ces bagnards puis ensuite aux chercheurs d’or (on trouve de l’or au début des années 1880 dans la région) que la ville devient une véritable métropole animée.

Aujourd’hui la ville de Perth a puisé (et c’est le cas de le dire !) sa richesse grâce à ses ressources minières dont l’or, le nickel et les diamants. Ses extractions ont engendré des ravages environnementaux, et rien que notre atterrissage nous prouve cette fatalité capitalistique. Les carrières sont géantes, la terre est creusée, émaciée…

DÉCOUVRIR PERTH en 24H

Pas de chance, nous arrivons sous une pluie battante. Tous nous témoignent de notre malchance et qu’ils n’avaient pas vu des pluies aussi fortes depuis des semaines. C’est bien notre veine !

Force est de constater que les premiers abords de la ville ne semblent pas très intéressants. Perth est une ville grande, assez vieillotte (voire… rétro !) et un peu fade.

Depuis l’aéroport, prenez le bus 380 ou 40 (selon votre terminal d’arrivée), il vous faudra une vingtaine de minutes pour arriver en ville, les bus s’arrêtant tous à Elisabeth Quay. 

Quelques incontournables à Perth:

  • London Court : immeuble bâti dans les années 1930 par un riche financier de l’or Claude de Bernales. Dans un style Tudor typique, l’immeuble en forme d’arcade regroupe des unités commerciales et quelques appartements. C’est un peu Disney mais c’est assez mignon.
  • Hay Street Mall : la Bourke Street de Melbourne ou la Rundle Mall d’Adélaïde, chacune des villes australiennes a développé son cœur commerçant piéton de la même manière. Beaucoup de magasins, un cœur animé idéal pour déambuler en fin d’après-midi.
  • Perth Town Hall & City of Perth Library : les deux bâtiments sont quasiment adjacents et sont deux emblèmes architecturaux aux époques différentes. Le premier bâti par les bagnards et colons entre 1867 et 1870 est imposant de par sa grande tour. La grande bibliothèque est dans un style tout à fait différent bâti en 2016 par le cabinet de Kerry Hill Architects. L’édifice est la première commande publique depuis la construction du Perth Concert Hall en 1972, c’est dire !
  • Elizabeth Quay : rien ne vaut une petite balade sur les quais, comme nous pouvons le faire à Circular Quay de Sydney. De là partent les bateaux pour l’île de Rottnest Island. C’est aussi un lieu de promenade, avec des quais aménagés : Elizabeth Quay Bridge pour passer par-dessus la rivière et avoir une vision d’ensemble sur la riviera de Perth ; Island Playground, petit ilot construit fabriqué sur-mesure ; et l’imspressionnante Spanda une supra-structure de 29 mètres de haut.

Il y aussi les grands jardins botaniques de Kings Domain d’où vous pourrez avoir un panorama sympathique de la ville de Perth.

DÉCOUVRIR PERTH : OÙ MANGER ?

Côté restauration, pas de grandes découvertes à Perth. Déjà parce qu’en bonne ville de province, peu de restaurants sont ouverts le dimanche ! Puis la scène gastronomique de Perth reste toutefois très limitée.

Nous avons été assez courageux pour braver la pluie et aller manger une glace à Billy Van Creamy, glacier que nous avions déjà listé dans notre liste des meilleurs glaciers de Melbourne. Le glacier est au nord de William Street, là où tous les commerces de bouche (bars, restaurants, pubs) pullulent… Vous avez tout dans le quartier de Northbridge. Billy Van Creamy est une enseigne présente à Melbourne et leurs glaces sont testées et approuvées chez nous, une valeur sûre!

Petit coup de cœur pour un lieu atypique : State Buildings. Ce bâtiment a traversé près de 140 ans tantôt bureaux fédéraux, tantôt poste de police, parfois Bureaux de l’Immigration et même Bureau de Premier Ministre du Western Australia, il est aujourd’hui reconverti dans un lieu de vie hyper-central et ultra tendance. Cafés, bars, restaurants, hôtel, boutiques, fleuristes, il y a un concentré de vie. Nous avons bu un verre de vin de la région de Margaret River au bar POST et avons dégusté un délicieux thaï à Long Chim, très réputé.

Le restaurant italien Garum situé au pied de Saint-Mary’s Cathedral nous a séduit par son cadre chic et soigné, la cuisine y est bonne (sans casser des briques non plus), le service aux petits soins et le pain maison très bon (ou alors serait-ce le manque de notre culture française qui sur-évalue ce goût? En tout cas, ça nous a fait plaisir!).

NOTRE AVIS SUR PERTH

Nous avions beaucoup entendu parlé de Perth. Certains nous disaient que la ville était la dernière ville de l’Australie à se développer. Ce développement était encore timide et un peu plus lent dû très probablement à son isolement. D’autres nous disaient que la vie y était douce, loin du stress de ses grandes sœurs de l’Est où tout va vite. Ici on prend son temps.

Nous n’avons pas été transcendés par la ville. Nous ne savons pas si le temps maussade l’a emporté sur notre enthousiasme mais nous avons trouvé la ville assez plate, pas très vivante et sans grand intérêt. Nous avons préféré d’ailleurs visiter le port de Fremantle qui offre davantage de charme et d’intérêts touristiques. Il y a une vraie architecture dans cette station balnéaire et une vraie histoire que la grande Perth n’a pas. Nous avons pu échanger avec quelques habitants de Perth qui semblaient désolés du manque d’animation à Perth.

Notre avis serait donc de découvrir la ville de Perth de manière assez rapide, une après-midi sera largement suffisante, et de partir à la découverte des vraies richesses de l’Etat, à commencer par Fremantle et Rottnest Island. Vous pourrez ensuite découvrir le sud en passant par les vignobles de Margaret River, les forêts de Pemberton et les plages immaculées d’Esperance ou bien remonter vers le nord en vous engouffrant vers les Pinnacles, le Parc national de François Peron et de continuer jusqu’à Broome.

Découvrez la suite de notre découverte de la région de Perth avec notre article sur Fremantle et Rottnest Island.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s