Le guide pratique de Belle-Ile

Vous avez consulté notre article sur ce qu’il y a à voir sur la majestueuse Belle-île et nos recommandations de découvertes « nature ». Il est vrai que l’île allie parfaitement séjour farniente et activités pour les amateurs de randonnées. Sentiers de 80 kms, anse, pointes, ports de plaisance, plages immaculées, restaurants vous l’aurez compris : vous serez gâtés à bord du navire Belle-Île! C’est le moment de planifier votre séjour à Belle-Île, nous vous avons collecté dans cet article les incontournables à visiter, la crème de la crème du guide pour organiser votre séjour, les meilleures adresses gourmandes; des informations sur les moyens de transport et des adresses pour vous loger.

comment se rendre à BELLE-ÎLE ?

L’accès à l’île est relativement simple : par bateau ! Plusieurs compagnies desservent Belle-Île. La principale, la Compagnie Océane, part de Quiberon à raison de 5 traversées aller-retour en hiver et jusqu’à plus d’une vingtaine en juillet et août. Le prix de la traversée est de 17,5 € (aller simple en été) et il vous faudra 45 minutes pour accéder au Palais. Attention, la conduite à Quiberon en période estivale est souvent très dense ! Sachez que prendre son véhicule jusqu’à Belle-Île a un coût, assez salé, entre 90 et 160 € par trajet.

Sinon, vous pouvez également embarquer à bord d’un bateau depuis Vannes ou Port Navalo sur la presqu’île de Rhuys. Nous avons choisi cette option et l’opérateur NAVIX pour un prix de 44 € (aller-retour) pour environ 1H de traversée. Le bateau est plus petit, donc il bouge davantage. Notre aller fut folklorique sur une mer agitée !

COMPAGNIE NAVIX | Autour de la Destination Pornic | Bretagne sud
horaire reservation bateau, traversée à destination des iles de ...

Amis ligériens, vous pouvez également embarquer en saison estivale depuis le jetée du Croisic et de la Turballe à bord (environ 29€ le trajet).

Comment se déplacer à Belle-Île ?

Sur place, vous pourrez tout à fait louer des vélos si vous vous sentez l’âme d’un Bernard Hinaut ou d’une Jeannie Longo. Sachez qu’il y a un relief vallonné sur Belle-Île et les descentes/remontées sont rudes. Le vélo simple coûte environ 10€ la journée quand son cousin le vélo électrique coûtera entre 25 et 35 €.

Des bus sont également mis à contribution sur l’île et vous permettent de vous arrêter aux principaux sites à voir. Tout est une question d’organisation et de gestion du temps. Quatre à cinq lignes sont ouvertes desservant la Pointe des Poulains, la grotte de l’Apothicairerie, les villages de Bangor et Locmaria, etc…

Préférez sinon la voiture qui vous mènera là où vous voulez. Pas le plus écologique mais pratique surtout dans le cas où votre séjour bellilois se cantonne à quelques jours seulement, vous gagnerez un temps précieux et des forces pour faire de belles balades. Nous avons trouvé un contact local qui met à disposition ses véhicules pour un prix relativement bas (95 € la semaine). Quand on sait que les loueurs locaux mettent en location une Twingo à plus de 400 € la semaine ! Sinon, vous avez la possibilité de louer des voitures au Super U pour un bon rapport qualité-prix ou encore via les plateformes Ouicar ou Getaround.

Pour ceux qui seraient épris de liberté, vous pouvez optez pour une location de scooter (environ 40 € les 24H).

où MANGER à BELLE-îLE?

A la recherche des meilleurs restaurants de Belle-Île ? On vous partage nos expériences culinaires dans plusieurs restaurants de Belle-île :

LA CRêPERIE DES EMBRUNS – SAUZON

Une adresse idéale pour déguster une crêpe savoureuse et gourmande après une belle balade à la Pointe des Poulains, la crêperie des Embruns est situé sur les quais du port de Sauzon, à quelques mètres de l’Eglise. La propriétaire gère le service d’une main de maître en assurant courtoisie et rapidité. C’est un lieu très apprécié car la terrasse ne desemplit pas. Une salle intérieure – dans un style… rustique – est également accessible. Les prix pratiqués sont relativement hauts, comme la majorité des restaurants de l’île d’ailleurs.

Ouvert tous les jours de 12H à 22H30

La crêperie Coton – kervilahouen

La crêperie se trouve à quelques minutes du village de Kervilahouen et des Aiguilles de Port Coton. Une petite maisonnette blanche et un jardin avec quelques tables, le lieu est agréable. Le service est sympathique, quoique pas très expérimenté lors de notre venue, à l’instar des réponses évasives lorsqu’on a demandé quel goût avait le fromage local, le « pilou ». Sachez que le fromage local est au lait de vache et sa texture ressemble à un fromage frais de chèvre, le goût quant à lui très très léger. Nous n’avons pas été emballé par les galettes et crêpes ainsi que le prix, relativement élevé pour la qualité (exigence bretonne oblige) mais l’adresse peut être recommandée pour un apéritif dînatoire au cœur d’un joli jardin.

Ouvert tous les jours de 12H à 14H30 et 19H à 22H

Site internet

Le restaurant L’Abri Côtier – Sauzon

Très belle adresse sur le port de Sauzon, à quelques pas du phare du village. Une formule midi avec un excellent rapport qualité-prix : 25 EUR avec entrée et plat OU plat et dessert. Au menu, ce jour-là :

Un thon mi-cuit avec une glace soja absolument à tomber et des pickles de concombres, suivi par un bœuf cuit en deux façons – snacké et confit – avec son jus et une purée de pomme de terre OU un pavé de lieu jaune aux saveurs orientales avec sa crème curry, sa purée de pois chiche et ses pickles d’aubergine. Pour le dessert, nous avons choisi la simplicité avec un dessert sablé avec une crème passion et de la crème fouettée.

L’exécution des plats est parfaite, on sent tout l’Amour que les chefs ont pour leur métier. Les produits sont simples et bons, il n’y a pas de chichi, tout est excellent!

Le service est très agréable, un peu long mais la personne gère beaucoup de tables à la fois. Les réservations sont fortement recommandées car en plein été les tables disponibles se font rares.

Ouvert tous les jours de 12H à 13H30 et 19H15 à 21H30 (fermé dimanche soir et lundi)

Page Facebook à suivre ici

Le restaurant du Castel Clara à Port Goulphar

Le restaurant Café Clara se trouve dans une institution luxueuse de l’île. En effet, le Castel Clara est un hôtel 4 étoiles Relais et Châteaux. Il dispose de chambres tout confort avec piscine et spa et d’un restaurant offrant une vue absolument dingue sur la baie de Goulphar. On peut le dire : c’est LA plus belle vue de Belle-Île. L’établissement propose des formules buffet de la mer pour un tarif extrêmement attractif et le rapport qualité prix bien au rendez-vous. En effet pour 45 EUR, vous avez accès midi et soir à un buffet à volonté proposant une multitude de produits de la mer préparés sous vos yeux par les cuisiniers de l’hôtel : tourteaux, araignées de mer, langoustines, crevettes, palourdes, huîtres et d’autres spécialités locales telles que les pouce-pieds, la salicorne ou du tartare d’algues. Vous aurez en entrée également deux verrines rafraîchissantes et légères (concombres à la crème et un gaspacho).

Vous continuez votre mise en bouche avec un plat du jour, dans notre cas, un pavé d’aiglefin et ses choux fleurs rotis, en purée et émulsion. Un plat délicieux et ravissant à voir !

Soyez gourmands et optez pour le plateau de fromages locaux proposant du fromage de chèvre doux et une tomme de Pontivy.

Nous avons salivé devant les suggestions que l’on nous faisait pour les desserts et avons choisi une tarte chocolat, caramel et ses cacahuètes pralinées ainsi qu’un cheescake sur biscuit sablé au pamplemousse.

Le service est exceptionnel de professionnalisme et de rigueur, tout est porté sur le détail et l’extraordinaire. Nous sommes sur un service d’un grand établissement hôtelier – que (soyons honnêtes !) nous sommes assez peu habitués et que nous vous recommandons chaleureusement. Il n’y a vraiment pas de mal à se faire choyer.

La formule au Café Clara comprend le buffet de fruits de mer à volonté, entrée froide, plat du jour, fromages et dessert pour 45€/pers – Réservations recommandées.

L’Hôtel possède aussi un restaurant gastronomique, ouvert uniquement le soir, le 180°.

Le rucher de l’abeille Noire

Découvrez la miellerie des Abeilles Noires dans leur petite boutique située dans le lieu-dit de Borgrouaguer aux portes du Palais.

L’accueil n’est pas le plus sympathique mais après quelques échanges la gérante se détend un peu plus. Celle-ci nous explique que le mois de juillet est le pire pour les ventes auprès des touristes gourmets car leur stock devient mince avant la récolte du mois d’août.

La production est gérée par Quentin Le Guillou et Maggy Gaillard qui concoctent pots de miels, hydromels et autres produits dérivés avec une conscience écologique maximale de l’environnement de Belle-Île.

Le miel y est absolument incroyable, peut-être est-ce dû au fait que l’abeille noire de Belle-Île soit unique en son genre. De par son éloignement géographique, il est d’autant plus interdit par un arrêté préfectoral d’introduire des abeilles pour des raisons génétiques.

A découvrir, le pot de miel de 250 gr à 7€ ou de 500 gr à 12€ , son propolis, des bougies pyramides ou encore des bouteilles d’hydromel (13€ – 75 cl).

Vous avez également la possibilité de dormir dans une véritable yourte pour une expérience hors du commun (tarif à partir de 75 € la nuit en moyenne saison à 650 € la semaine en été).  

Ouvert tous les jours sauf le dimanche de 18H à 19H30 (en saison) et 17H à 18H30 de novembre à mars.

Site internet

Le maraîcher Joël Clément

Acheter des légumes bio et de saison, c’est possible chez Joël Clément qui propose ses produits dans son commerce situé sur la route de Bangor. Tomates, pommes de terre, courgettes, salades, oignons, échalotes… il y a de quoi bien manger dans ces étales aux quantités raisonnées. Lors de notre semaine, il nous aura fallu trois passages pour obtenir des tomates car celles-ci terminaient de rougir timidement suite à une météo du mois de juin relativement pluvieuse.

Ouvert du lundi au samedi de 9H à 12H et 13H – 19H.

SE LOGER à belle-île

Vous pouvez loger facilement sur l’île car elle propose une gamme d’hébergements diverse et variée.

  • Les hôtels : du plus simple au plus cossu, vous aurez l’embarras du choix tels que La Désirade, le Grand Large, le Castel Clara ou la Citadelle Vauban Hotel Musée dans des gammes 4 étoiles.
  • De nombreux campings : nous avons logé au Kernest situé à proximité du village de Bangor. La situation est idéale car elle vous permet de rayonner facilement. Vous avez un arrêt de bus à proximité du camping et vous pouvez vous rendre à pied à la plage de Kérel. Les emplacements sont soignés (mobile-home, tente safari, chalet, emplacement de camping…) mais le management laisse vraiment à désirer dans sa gestion. Piscine, bar-snack et aire pour jeux d’enfants.
  • Des chambres d’hôtes en nombre et pour toutes les bourses
  • Des logements atypiques tels que la yourte du Rucher de L’Abeille Noire, cité plus haut. Vous pourrez aussi louer un combi Volkswagen et arpenter les routes bucoliques de l’île ou dans un fortin de 1860 dominant l’océan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s