L’Abbaye Saint-Magloire de Léhon (22)

Quelle est le point commun entre le temple de Prambanan de l’île de Java en Indonésie et le monastère bénédictin Saint-Magloire de Léhon jouxtant la ville de Dinan ? Tous deux datent du IXème siècle. Bon, soyons honnête, il vous sera difficile de trouver un bout de pierre qui ait résisté aux affres du temps mais l’idée est là. On vous emmène aujourd’hui au cœur d’un bout de l’histoire religieuse de la grande Bretagne d’antan et d’un village pluriséculaire qui a su garder la vigueur de son âme pieuse en Côtes d’Armor.

La légende dit que des moines vivant éloignés des tentations et dans le plus grand dénuement rencontrèrent un jour Nominoë, le père-fondateur de Bretagne unie. Celui-ci ému de leur situation promit une terre vierge pour pouvoir résider et accomplir leur mission religieuse à condition que ces moines dérobaient les ossements de Saint-Magloire gisant sur l’île anglo-normande de Serk. Une fois l’affaire accomplie, les moines y purent s’installer paisiblement.

Si les moines occupèrent les lieux pendant de nombreux siècles, après moultes péripéties et aventures, l’abbaye cessa d’accueillir des religieux à l’aube de la Révolution Française. Dès lors, la demeure est vendue et revendue, devenant un logis puis une brasserie, et même une manufacture de toiles à voiles. Il devint ensuite un lieu de formation pour les jeunes filles jusqu’en 1959.

Les extérieurs de l’édifice sont charmants et invitent vraiment au recueillement et au silence. Profitez-en pour passer par l’église et ses impressionnants vitraux datant du XIIIème siècle.

Continuez par la visite du cloître, par lequel vous pouvez accéder aux intérieurs du bâtiment. Reconstruit au XVIIème siècle, le cloître fait aujourd’hui le bonheur des dessinateurs.trices les plus méticuleux.ses. 

Lors de votre visite, vous avez l’occasion de découvrir les bâtiments de l’Abbaye : cuisine, réfectoire, salle du chapitre, dortoirs dans les combles de l’édifice. Des expositions permanentes et temporaires y sont proposées.

Bordant la Rance, les jardins de Saint-Magloire vous permettent d’avoir une meilleure appréciation du monument. Admirez les moindres détails depuis ces petites plaines verdoyantes entourant l’Abbaye. Des petits pavillons situés sur le fleuve de la Rance ont été construit à l’initiative de Joseph Bullourde, acquéreur des lieux après la Révolution. Ceux-ci étaient communément appelés des « vide-bouteilles » ne faisant aucun doute sur leur usage… festif !

Visite guidée de l’Abbaye à réserver en ligne (entre 3 et 5€) – Visite libre gratuite

Profitez également de l’occasion pour visiter l’étonnante Dinan, ville médiévale à l’histoire 100% BZH ! De ses maisons à colombages défiant les lois de la gravité aux remparts offrants des points de vue à couper le souffle sur la ville-basse des bords de la Rance, laissez-vous séduire par son charme fou.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s